Actio Inc. Agence Immobilière

1(866) 711-1122 Contactez-nous

3 erreurs à éviter lors de l’achat d’une entreprise agricole

achat d'une entreprise

Vous voulez devenir votre patron ? Vous avez décidé d’investir pour l’achat d’une entreprise agricole? Bravo! Évidemment, avant de vous lancer dans l’aventure, vous devrez faire quelques devoirs, plusieurs démarches et surtout, vous devrez prendre garde à certains pièges si vous souhaitez mener votre projet à bon port… Voici trois erreurs à éviter :

1. Approcher toutes les entreprises sans tenir compte de votre personnalité, vos talents et vos compétences

Il est assez fréquent qu’un entrepreneur sans expérience ne tienne pas compte de son tempérament, de ses forces et ses faiblesses ainsi que de ses connaissances et ses compétences lorsqu’il part à la recherche de l’entreprise « parfaite ». Approcher toutes les entreprises agricoles qui sont à vendre démontre une démarche déstructurée qui peut compromettre votre projet. Pire, vous risquez de considérer l’achat d’une entreprise dans laquelle vous ne vous plairez jamais!

Notre conseil : prenez le temps d’évaluer qui vous êtes et ce que vous avez envie de faire. Faites le bilan de vos habiletés et entourez-vous des meilleurs professionnels qui pourront vous aider à passer au travers du processus d’achat tels qu’un courtier immobilier agréé, un avocat, un notaire et même un conseiller d’affaires au besoin. Ces professionnels vous aideront à développer une saine stratégie et une approche structurée selon votre valeur naturelle

2. Utiliser les faiblesses de l’entreprise pour négocier un achat à rabais

Soyons clairs : il est fort probable que d’autres acheteurs potentiels considèrent la même entreprise que vous. Et de son côté, le vendeur cherche à conclure la meilleure transaction possible. Pourra-t-il s’intéresser à un acheteur qui tend à négocier à son avantage en lui rappelant constamment les défauts et les faiblesses de son entreprise? La réponse est non. De même, il vaut mieux oublier les transactions « à levier » qui suggèrent qu’un vendeur reste en balance de vente pour palier à votre manque d’équité. Désormais, selon les tendances du marché nous pouvons affirmer que les vendeurs exigent de solides garanties avec des intentions claires et des conditions parfaitement exprimées.

Notre conseil : donnez-vous le temps de TOUT vérifier à l’intérieur d’un délai raisonnable, bien entendu. Voyez les défauts d’une entreprise comme des opportunités d’améliorer les performances. Et surtout – on ne le répétera jamais assez – obtenez l’accompagnement professionnel requis pour passer au travers le processus transactionnel avec brio.

3. Laisser sous-entendre que l’aide du vendeur ne sera pas nécessaire

Lors de l’achat d’une entreprise, peu importe son envergure, le transfert des connaissances et la transition harmonieuse s’avèrent souvent un élément clé de la transaction. Si vous « tassez » le vendeur, vous risquez de vous le mettre à dos et de faire échouer la transaction parce que vous n’aurez pas compris la perspective de continuité.

Notre conseil : rappelez-vous que le vendeur ne vend pas seulement son entreprise. Il laisse aussi des employés, des clients, des amis… bref, une grande partie de sa vie! Privilégiez un transfert en douceur et sans équivoque en indiquant clairement au contrat vos attentes concernant le transfert des connaissances.

L’achat d’une entreprise agricole n’est pas un jeu d’enfant.  Il faut demeurer aux aguets des tendances du marché et des opportunités, être conscient de ses forces et de ses limites et travailler de pair avec une équipe d’experts chevronnés. Chez Actio Inc., nous savons orchestrer des transactions « gagnant-gagnant » depuis plus de 30 ans!  Vous souhaitez acheter une entreprise agricole? Faites-nous confiance, contactez-nous!

courtier@dyanecotnoir.com

1.866.711.1122